Entretien avec Pascal Beveraggi, partenaire de Necotrans et Chairman de MCK
En novembre 2015, le groupe Necotrans a acquis la société MCK spécialisée dans l’excavation, l’exploitation et le génie civil minier en République Démocratique du Congo.

Mining and Business Magazine a rencontré Pascal Beveraggi, chairman de MCK. Entretien.

Mining & Business Magazine : Monsieur Pascal Beverragi, merci de votre accueil. Le rachat de MCK a été une des plus grosses opérations réalisées depuis 6 mois en RDC. Pourriez-vous nous présenter les nouveaux propriétaires de MCK ?
Pascal Beverragi : Le groupe Necotrans est un acteur clé de la logistique internationale. Necotrans compte plus de 5 500 collaborateurs en Afrique (sur un total de 6 000 salariés dans le monde) et 126 implantations dans plus de 40 pays, dont 31 sur le continent africain. Le groupe Necotrans réalise par ailleurs plus de 95 % de son chiffre d’affaires en Afrique, ou il connaît un fort développement depuis 2014 avec de nouveaux investissements (plus de 100 millions d’euros) engagés notamment sur le terminal vraquier de Dakar (Sénégal) et le port fluvial de Brazzaville en République du Congo. En septembre 2015, Necotrans a également remporté l’appel d’offres du terminal polyvalent du port de Kribi, au Cameroun, qui sera à terme le premier port sur la façade Atlantique.
Historiquement Necotrans est spécialisé dans le fret portuaire en proposant des solutions adaptées aux besoins du continent avec un réseau polyvalent et des métiers complémentaires (manutention et logistique, commission de transport…). Depuis quelques années, le Groupe se diversifie et se développe notamment dans la logistique pétrolière et minière, la distribution de véhicules industriels et de poids lourds.
En 2014, la République Démocratique du Congo a produit plus d’un million de tonnes de cuivre et plus de 76 000 tonnes de cobalt (premier producteur africain), selon le Ministère des Mines de la République Démocratique du Congo. Ce pays connaît depuis plusieurs années une forte croissance économique (+ 7,7 % en moyenne par an depuis 2010) notamment portée par le secteur minier.
MBM : Parlez-nous de l’acquisition par Necotrans de la compagnie MCK
PB : En novembre 2015, le groupe Necotrans a acquis la société MCK spécialisée dans l’excavation, l’exploitation et le génie civil minier en République Démocratique du Congo.
Dans un contexte difficile et fortement concurrentiel, d’activité baissière, cette acquisition traduit la volonté du groupe de développer son offre en direction de clients à la recherche de solutions adaptées pour les accompagner et optimiser toute la chaîne de valeur, depuis l’exploration, l’excavation, jusqu’à la livraison.
Nous avons la volonté de préserver les emplois locaux, de promouvoir les partenariats avec les entreprises congolaises et ce, dans le strict respect des normes et de la législation de la République Démocratique du Congo.
Nous sommes très heureux d’accueillir le personnel de MCK. Rebaptisé NB Mining, nous allons capter de nouveaux relais de croissance créateurs de valeur pour le groupe et pour la République Démocratique du Congo.
Nous sommes convaincus de l’énorme potentiel économique de la République Démocratique du Congo. Outre cette acquisition, Necotrans a exprimé son intérêt auprès des autorités congolaises pour des projets logistiques en cours.

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations