Mark Davis, responsable des opérations en Afrique, en Australie et en Asie de MMG
Mark Davis est le responsable des opérations en Afrique, en Australie et en Asie pour MMG, un des plus grands producteurs mondial de cuivre et de zinc. Présent à la DRC Mining Week, il a livré ses impressions à M&B. Interview.

 Mining & Business Magazine  : Où êtes-vous basé ?

Mark Davis : Notre siège social se trouve à Melbourne, en Australie, et nous sommes cotés à la bourse de Hongkong. Nous avons des activités en Australie, actuellement en RDC et au Pérou.

M&B : A quel fréquence venez-vous en RDC ? 

MD : Tous les trois mois environ. En tant que responsable de toutes les opérations ici en Afrique et en Australie, je voyage beaucoup et cela fait partie de ma mission de passer quelques semaines ou quelques mois en RDC.

M&B : Quelles sont vos premières impressions sur cette semaine minière en RDC ?

MD : Je pense que c’est un événement majeur pour l’industrie minière. Le thème qui me préoccupe le plus est la mutualisation dans notre industrie de nos forces, notre savoir-faire commun afin que nous puissions véritablement faire progresser cette industrie qui a un potentiel énorme parce qu’elle a la capacité d’apporter le progrès et le développement au pays. Ce dont j’ai été témoin ici, c’est le désir d’un rassemblement, et c’est important. Le rassemblement des industries, le rassemblement d’un large éventail d’opérateurs de l’industrie minière et, en particulier, lorsqu’on va au-delà de la conférence et qu’on regarde les expositions, on voit un monde d’innovation. Ce que l’on sait est que l’industrie minière doit innover pour continuer à créer de la valeur pour les personnes et pour les collectivités.

M&B : Pouvez-vous nous parler de la rencontre que nous avons eue avec le chancelier du président.

MD : Oui. C’était très intéressant et j’ai trouvé que les propos du sous-chef du service étaient très encourageants et renforçaient la nécessité de travailler ensemble, pour obtenir de bons résultats. Il ne s’agit ni de division, ni de combat, il s’agit de rassembler les gens pour  s’entendre et se mettre ensemble, et le message du chef adjoint des affaires qui allait dans ce sens était très fort. 

De la part de Son Excellence le Gouverneur de Lualaba, il y a eu de grandes discussions au sujet de certains des travaux qui se déroulent à Lualaba. En particulier, l’une des préoccupations de l’ensemble de l’industrie est la présence de mineurs illégaux et les problèmes de sécurité et de sûreté que cela crée. Il y a de bonnes actions en cours à Lualaba pour formaliser ces petites exploitations minières afin de créer des opportunités et je pense que c’est quelque chose que nous devons faire à travers la RDC et de nombreux pays dans le monde.

M&B : Et au Pérou, comment se passe vos opérations ? 

MD : C’est très conceptuel ici, mais dans nos opérations au Pérou, nous travaillons déjà avec certaines communautés qui vivaient de l’exploitation minière artisanale mais qui ont maintenant besoin d’être déplacées en raison du début de travaux d’exploitation  à grande échelle et nous cherchons comment nous pouvons créer de petites entreprises minières pour participer au développement des grandes mines afin de construire une chaîne d’exploitation et assurer un revenu sûr pour tous.

M&B : UGM vient d’arriver en avril, quel est le plan de travail pour les 5 prochaines années ?

MD : Le calendrier de l’UGM est en grande partie lié à la nouvelle phase que nous entamons ici en RDC et notre bilan est 6 années d’opération très réussies dans le pays. Nous avons acquis une grande capacité opérationnelle, mais nous avons une décision importante à prendre au sujet de l’expansion du plan et nous devons nous approprier cette décision, la prendre en main et, espérons-le, lorsque la bonne décision sera prise, nous pourrons continuer de développer notre vision. Par conséquent, nous avons besoin de quelqu’un pour mener ce projet à terme au cours des trois prochaines années. Il y a de nombreuses opportunités avec cette expansion comme la création de bonne perspectives dans l’avenirs pour les communautés. Jenkins est un grand leader, et il établira les orientations qui nous permettront d’assurer un avenir pour tous.

M&B : Merci beaucoup.

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations