PRODUCTION D’EXPLOSIFS : AFRIDEX PREND LE RELAIS
BL : Notre objectif est de maintenir des relations cordiales avec tous les utilisateurs d’explosifs. AFRIDEX coopérera avec ses partenaires pour couvrir les besoins jusqu’ à ce qu’elle puisse le faire seul.

Mining & Business a rencontré le grand amiral BAUDOUIN LIWANGA MATA-NYAMUNYOBO, DG d’Afridex. Il nous parle du rôle de son entreprise et de la nouvelle réglementation en matière d’explosifs.

Mining  &  Business: l’industrie  minière  en  RDC  a  beaucoup parlé d’Afridex  en  2017.  Pouvez-vous  nous  parler  de  votre entreprise?

Baudouin Liwanga : “L’Africaine d’Explosif”, est devenue un service public. Créé par la loi du 11 août 2011 sur les Forces Armées de la RDC, AFRIDEX relève de la souveraineté de l’État, tout comme le Secrétariat général aux Anciens Combattants ou la Justice militaire. L’Ordonnance du 3 mai 2017 est claire: AFRIDEX a les missions et prérogatives suivantes, exclusivement et dans tout le pays: la production de tous les explosifs civils et militaires ou munitions, armes ou autres produits connexes; la réalisation de toutes les opérations liées à cette activité; la conclusion de partenariats pour améliorer ses services, en contrepartie d’une redevance perçue auprès des usagers. La perception des taxes et droits de douane sur les transactions d’explosifs et ainsi renflouer les caisses de l’État. Bref, AFRIDEX est la SEULE PORTE D’ENTRÉE pour les explosifs dans notre pays.

M&B: Qu’avez-vous fait depuis votre entrée en fonction?

BL: Depuis le 6 mars 2017, j’ai mis en place les structures et les répertoires de toutes les entreprises productrices et utilisatrices d’explosifs afin qu’elles s’alignent sur la stricte application des nouvelles dispositions. Pour remplacer nos installations de production obsolètes, nous avons signé des accords pour la création d’Explosifs Sino-Congolais “SICODEX SA”. Cela nous permettra de tirer parti des nouvelles technologies dans la fabrication et la production à grande échelle d’explosifs civils et de leurs accessoires.

M&B: Quel est exactement le marché des explosifs en RDC?

BL : Les explosifs sont d’une importance capitale dans les mines, les carrières et les travaux publics. Sans explosifs, on ne peut pas construire une route ou miner du cuivre et du cobalt.

M&B:  Quel  est  l’avenir  des  relations  entre  AFRIDEX  et  les entreprises du secteur qui ont investi et produit en RDC?

BL : Notre objectif est de maintenir des relations cordiales avec tous les utilisateurs d’explosifs. AFRIDEX coopérera avec ses partenaires pour couvrir les besoins jusqu’ à ce qu’elle puisse le faire seul. Des entreprises telles que AEL (qui représente une part de marché substantielle) ont respecté les dispositions de l’ordonnance. Elles ont sollicité une concession de 5 ans dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant avec nous. A contrario, d’autres opérateurs économiques ne se réfèrent pas à l’AFRIDEX. Ils s’exposent par conséquent à la rigueur de la loi.

M&B: Merci beaucoup

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations