in

Martin Kabwelulu Ministre des Mines de la RDC présentera sa démission au Président Felix Tshisekedi

Le Ministre des Mines de la RDC Martin Kabwelulu a dit qu’il présentera sa démission au Président Felix Tshisekedi qui se prépare à nommer un nouveau gouvernement.
Kabwelulu, qui occupe ce poste depuis février 2007, quittera son poste jeudi, a-t-il dit par courriel. Le ministre des finances Henri Yav Mulang assurera l’intérim, tandis que Kabwelulu a dit qu’il servirait comme législateur, après avoir été élu au parlement l’année dernière. Kabwelulu a présidé l’an dernier, une révision controversée du Code Minier  qui ont augmenté les redevances et imposé de nouvelles redevances aux miniers.

Les sociétés minières, y compris Glencore Plc qui exploite la plus grande mine de cobalt du monde au Congo, se sont opposés à ces changements.

Source Bloomberg

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Mining and Business Magazine propose les 15 mesures symboliques gratuites qui pourraient être prises dans les 3 mois par le nouveau gouvernement.

“Nous sommes au bord d’une grande crise économique mondiale” Jacques Attali