in

La Malaisie retourne des déchets à l'envoyeur, en France et ailleurs

La Malaisie va renvoyer 3000 tonnes de déchets plastiques dans leurs pays d’origine, notamment en France et aux Etats-Unis, a annoncé mardi la ministre de l’Environnement. La Chine ayant décidé de refuser les arrivages de déchets plastiques l’an dernier, la Malaisie a pris le relais et des usines de recyclage ont vu le jour par dizaines. Beaucoup fonctionnent sans licence d’exploitation avec des conséquences néfastes pour les riverains.

La Malaisie va renvoyer 3000 tonnes de déchets plastiques dans leurs pays d’origine, notamment en France et aux Etats-Unis, a annoncé mardi la ministre de l’Environnement. La Chine ayant décidé de refuser les arrivages de déchets plastiques l’an dernier, la Malaisie a pris le relais et des usines de recyclage ont vu le jour par dizaines. Beaucoup fonctionnent sans licence d’exploitation avec des conséquences néfastes pour les riverains.

Le plastique impropre au recyclage est brûlé, ce qui libère des produits chimiques toxiques dans l’atmosphère, ou bien il finit dans des centres d’enfouissement, ce qui peut contaminer le sol et les nappes phréatiques.

Dans ce contexte, 60 conteneurs d’ordures importés illégalement seront retournés à l’envoyeur, a déclaré mardi à la presse la ministre malaisienne de l’Energie, de la Technologie, de la Science, de l’Environnement et du Changement climatique, Yeo Bee Yin.

Quatorze pays sont concernés par ces retours à l’envoyeur, notamment les États-Unis, le Japon, la France, le Canada, l’Australie et la Grande-Bretagne. Cinq conteneurs de déchets plastiques contaminés ont été renvoyés à l’Espagne.

Les Philippines, qui ont le même problème, ont décidé la semaine dernière de faire appel à une société de transport maritime privée pour renvoyer 69 conteneurs de déchets au Canada qui tardait à reprendre une cargaison illégale.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

YVES GUENON, Président de la Chambre de Commerce et Industrie Franco Sud-Africaine.

TOTAL sponsor platinium de la 6ème édition de la Semaine Française de Kinshasa