in

Le président de la République de Sierra Leone assistera à la conférence Mining Indaba 2020

Le Président de la République de Sierra Leone, Brig. Rtd. Julius Maada Wonie Bio, a confirmé sa présence à la conférence “2020 Investing in African Mining Indaba”

Le Président de la République de Sierra Leone, Brig. Rtd. Julius Maada Wonie Bio, a confirmé sa présence  à la conférence “2020 Investing in African Mining Indaba”, qui se tiendra au Cap du 3 au 6 février 2020.

Le Président Bio a été élu 5ème Président de la République de Sierra Leone en mai 2018 et est communément appelé le “Père de la démocratie” en raison de sa contribution à la restauration de  la démocratie et à l’instauration de la paix dans le pays.

La Sierra Leone possède d’importantes réserves de diamants, de minerai de fer, de rutile et de bauxite, ainsi que de petites exploitations artisanales d’or et de diamants. Le pays possède l’une des plus grandes réserves de rutile au monde. Alors que l’exploitation minière contribue à environ 20 % du PIB national, elle représenterait environ trois quarts des exportations du pays.

La gestion des ressources naturelles est un pilier de l’Agenda national pour la prospérité, ainsi que l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) comme un outil pour apporter les réformes qui attireront des investissements indispensables en Sierra Leone.

Dans le cadre de ses efforts pour attirer les investissements, la Sierra Leone exposera à Mining Indaba et sa délégation comprendra également le ministre des ressources minérales, l’honorable Foday Rado Yokie, qui présentera une étude de cas sur le pays – “La nouvelle orientation du secteur minier de la Sierra Leone” – où il rendra compte de l’étude géophysique aérienne récemment achevée et des réalisations du pays en matière de formalisation du secteur minier artisanal qui a non seulement profité aux communautés locales, et aux femmes en particulier, en leur offrant une source de revenus, mais aussi à l’économie dans son ensemble.

La ministre Yokie participera également à la table ronde sur l’Afrique de l’Ouest dans le cadre du sommet intergouvernemental qui se tiendra mercredi à Mining Indaba.

La vision du président Bio pour l’avenir de la Sierra Leone est étayée par sa conviction que la clé du développement économique réside dans l’investissement dans le capital humain – 20% du budget national soutient une éducation gratuite et de qualité, et les femmes admises à l’université pour étudier les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques reçoivent une bourse complète. “Nous aurons une population jeune plus saine, mieux éduquée et hautement qualifiée, adaptée à l’économie mondiale du 21e siècle, et qui sera le moteur du développement national du pays. Ils seront bien équipés pour déployer la science, la technologie et l’innovation qui, à terme, attireront les investissements », explique le président Bio.

“Le thème de l’investissement dans le secteur minier africain pour Indaba 2020 est l’optimisation de la croissance et de l’investissement dans l’économie minière numérisée – et son excellence Julius Maada Wonie Bio est le leader africain de la nouvelle génération qui reconnaît que l’innovation et la technologie sont les moteurs de l’investissement minier sur le continent”, commente Tom Quinn, responsable du contenu pour le secteur minier d’Indaba.

Le contenu du programme pour 2020 vise à explorer les principaux moteurs des décisions d’investissement sur le marché minier africain et à définir l’orientation future de l’industrie minière africaine. La réunion ministérielle et le gouvernement a prévu d’attirer quelque 38 ministres de tout le continent africain et au-delà, consolidant ainsi la réputation de Mining Indaba comme le plus grand événement mondial en matière d’investissement minier.

Après le succès du 25e anniversaire, Mining Indaba 2020 devrait attirer encore plus de petites, moyennes et grandes sociétés minières et encore plus d’investisseurs, dans le but de faciliter la conclusion d’accords et les opportunités d’investissement. 2020 apportera également un contenu de premier plan dans l’industrie, notamment le tout nouveau Forum des avocats généraux, Mining 2050, le Sommet intergouvernemental, le nationalisme des ressources, les innovations technologiques, la Journée des métaux de batterie et le retour du populaire Champ de bataille de l’investissement.

À propos de Mining Indaba  

Investir dans le secteur minier africain L’Indaba est le plus grand événement d’investissement dans le secteur minier en Afrique. Ayant fait ses preuves en matière de rassemblement de chefs d’État, de ministres, de hauts représentants de gouvernement, de sociétés minières, de mineurs de taille moyenne et de jeunes, d’investisseurs, de fournisseurs de services et d’équipements, Mining Indaba est le lieu de rencontre de tous les acteurs de l’industrie minière africaine et mondiale. C’est l’événement incontournable qui fait avancer l’industrie minière, qui offre aux participants un accès inégalé à l’ensemble de la chaîne de valeur et aux acteurs les plus influents de l’industrie minière africaine pendant quatre jours de contenu de haute qualité, de conclusion d’accords et d’opportunités de réseautage.

Joanna Kotyrba

Investir dans le secteur minier africain Indaba

[email protected]

Communications stratégiques R&A

Katherine Bester

+27 11 880 3924

[email protected]

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

John Kanyoni, vice-président de la Chambre des Mines de la Fédération des Entreprises du Congo

Ahmed Kalej Nkand, le monsieur loyal de la sous-traitance