Menu
in

La Suisse ouvre une enquête pénale contre Glencore pour corruption en RD Congo

 La Suisse a ouvert une procédure judiciaire contre Glencore International pour corruption de personnalités officielles en RDC. Cette action fait suite à l’alerte lancée par l’ONG Public Eye,  qui dénonçait alors « des indices de malversations entourant l’acquisition de mines ». Les soupçons portent sur l’attribution de parts dans des mines de cuivre et de cobalt.

En 2017, l’ONG Public Eye, reprochait à Glencore de s’être allié avec Dan Gertler, un homme d’affaire israelien, pour acheter des participations dans des mines de cuivre et de cobalt en RDC.

Une affaire qui arrive à un moment mal choisi pour Ivan  Glasenberg, propriétaire de la compagnie minière qui est en passe de signer avec le constructeur automobile Tesla un contrat pour la fourniture de 6000 tonnes de cobalt annuel, en provenance de ses mines en RDC.

Glencore est déjà est sous le coup d’une autre procédure pour soupçons de corruption, ouverte en décembre 2019 par le Serious Fraud Office (SFO) britannique

Leave a Reply

Quitter la version mobile