Projet de mine rejeté en Guyane: La Montagne d'Or «prend acte» mais n'abandonne pas
La compagnie Montagne d'or qui porte le projet de mine industrielle du même nom en Guyane, «prend acte» des déclarations du gouvernement sur l'abandon de son projet, et «réaffirme sa volonté» d'un «dialogue constructif» afin de le «rendre compatible avec les exigences de protection environnementale».

A l'issue du premier «Conseil de défense écologique», instance annoncée le 25 avril dans le cadre des mesures post-Grand débat, 

le Premier ministre Edouard Philippe et son ministre de l'Environnement, François de Rugy, ont confirmé aujourd'hui l'abandon du projet

, le jugeant «incompatible avec les exigences de protection de l'environnement». «Le projet Montagne d'Or ne se fera pas», a affirmé François de Rugy.

Dans un communiqué, la Compagnie Montagne d'Or «réaffirme sa volonté de mener un dialogue ouvert et constructif avec l'ensemble des parties prenantes à ce dossier en vue de rendre ce projet en Guyane compatible avec les exigences de protection environnementale». Montagne d'Or indique aussi soutenir «la volonté du gouvernement d'accélérer la réforme du code minier. Cette modernisation permettra d'intégrer les exigences environnementales et de clarifier le cadre de l'exploitation minière en France, condition indispensable pour attirer les investissements».


Le Figaro avec AFP

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations