SULTANI MAKUTANO, du VIP au balcon !
Joli coup de l’organisation du Sultani Makutano qui s’est assuré la participation parmi ses keynotes d’une brochette de grosses pointures du monde économique.

Joli coup de l’organisation du Sultani Makutano qui s’est assuré la participation parmi ses keynotes d’une brochette de grosses pointures du monde économique.

Parmi ses dernières, on note, la présence de John Dramani Mahama, qui fut successivement Vice-Président puis Président de la République du Ghana de 2008 à 2016. Malgré les réussites de ses gouvernements, dans les domaines de la santé, de l’éducation, du logement, et de l’agriculture, ce mandat n’a pas été un franc succès. Défait aux élections de 2016, il fut cependant un des trop rares Présidents africains à assister à la cérémonie d’investiture de son successeur issu des rangs de l’opposition, Nana Akufo-Addo.

Personnalité du monde économique, le franco ivoirien, Vincent Le Guennou, DG de Eranove et PCA de Emerging Capital Partner sera aussi présent. Avec son fonds d’investissement ayant levé plus de 3 milliards de dollars sur des projets en Afrique, dans une quarantaine de pays, il est considéré comme un des grands argentiers africains. Spécialisée dans la privatisation d’entreprises publiques sur le continent (énergie, eau, transports), sa société basée à Paris est un des leaders continentaux du Private Equity.

Autre invitée de marque en la personne de Claudine Sigam. Membre du Centre africain de développement minier de la Commission économique pour l’Afrique aux Nations Unies et responsables du très discret, et non moins actif, département « African Oil Trade & Finance », au sein de l’United Nations Conference on Trade, elle est une des meilleures expertes internationales dans son domaine.

On soulignera pour terminer la présence du Monsieur Afrique de RFI, l’incontournable Alain Foka, qui viendra notamment présenter son dernier coffret audio « Archives d’Afrique » consacré à Mzee Kabila à l’ENA le 13 septembre, et qui animera le débat « Candidat : dessine-moi un projet » qui permettra à chacun des candidats à la présidence congolaise de s’exprimer sur sa vision de la reconquête de l’économie nationale par les Congolais.

Un vœu pieux de la rédaction : Que les heureux participants congolais de cette édition arrêtent d’enfoncer les portes ouvertes et n’hésitent pas à donner des coups de canifs dans les langues de bois !

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations