TFM : Le personnel de Freeport sera chargé de superviser la transition à Tenke
Une délégation de China Molybdenum Co (CMOC) en visite en République démocratique du Congo a tenté de rassurer les représentants gouvernementaux, qui n’ont pas caché leurs inquiétudes concernant le changement de propriété du plus grand investissement privé de toute l’histoire du pays.

China Molybdenum (CMOC) a déclaré au gouvernement congolais que le personnel de Freeport supervisera les activités pendant une période de transition de 12 à 18 mois, a indiqué mardi un conseiller du Premier ministre.

Une délégation de China Molybdenum Co (CMOC) en visite en République démocratique du Congo a tenté de rassurer les représentants gouvernementaux, qui n’ont pas caché leurs inquiétudes concernant le changement de propriété du plus grand investissement privé de toute l’histoire du pays. La délégation, qui comprenait le président du Conseil d’administration de CMOC, Chaochun Li, et le directeur général des activités de la société à l’étranger, Kalidas Madhavpeddi, a déclaré au Premier ministre Augustin Matata Ponyo que la mine respecterait ses engagements fiscaux et environnementaux. Ils ont rassuré les autorités congolaises et le personnel travaillant TFM en leur déclarant « que rien ne changera dans le court terme ».

La conclusion de l’accord entre Freeport et CMOC est prévue pour le quatrième trimestre de cette année. Plus tôt en mai, le ministre congolais des Mines, Martin Kabwelulu, avait indiqué qu’il soupçonnait Freeport d’avoir dissimulé la valeur réelle de la vente, et qu’elle devrait payer un impôt dans le cadre de l’accord. Le conseiller du Premier ministre a ajouté que le gouvernement poursuit actuellement l’examen des circonstances de la vente.

Source : Reuters

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations