Désiré Mbay Mukoj
MINING AND BUSINESS: Bonjour monsieur, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Désiré MBAY MUKOJ : Je m’appelle Désiré MBAY MUKOJ, je suis directeur de la Business Unit de Shituru-Kamfundwa.

Donc, je m’occupe de la production en provenance de 2 mines : Kambove-Kamfundwa et Kamatanda. Le minerai passe par les usines de Kambove-Kamatanda et le Heap-Leach de Panda. Le circuit se termine par les usines hydrométallurgiques de Shituru qui produit les cathodes de cuivre.

M&B : 60 millions de dollars ont été investis dans les installations. Qu’est-ce que cela change ?

D. MBAY MUKOJ : C’est quelque chose de très grand que la Gécamines vient de réaliser. Avec ces investissements, nous sommes en mesure de produire du cuivre high grade. Nous avons installé l’unité d’extraction par solvant ici à Shituru ; elle nous permet de sortir du cuivre à 99,96 %. Nous avons installé le module de laverie à Kamatanda. Cela nous permet d’apporter presque 1 500 tonnes de cuivre mensuellement en plus sur notre production.

Par rapport à avant juin 2018, Gécamines augmente son niveau de production, sa qualité tout en améliorant ses coûts de production.

M&B : C’est à dire qu’avec le High-Grade, il n’y a plus de décote comme avant ? Vous êtes désormais au niveau des meilleurs producteurs ?

D. MBAY MUKOJ : Oui, la décote était presque de 800 $ la tonne.

Vous imaginez à la fin de l’exercice annuel, les millions que vous avez perdus dans les décotes ? Maintenant, non seulement la quantité s’est améliorée, mais l’argent qu’on perdait dans les décotes peut être réinvesti.

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations