La gestion des sinistres, un enjeu stratégique pour les assureurs en RD Congo
Au cœur de l’activité des assureurs, la gestion des sinistres est un élément clé du paysage assurantiel en RD Congo. La libéralisation du secteur de l’assurance donne l’occasion de faire prendre conscience aux congolais de l’importance de cette activité pour les hommes et l’économie du pays.

Au cœur de l’activité des assureurs, la gestion des sinistres est un élément clé du paysage assurantiel en RD Congo. La libéralisation du secteur de l’assurance donne l’occasion de faire prendre conscience aux congolais de l’importance de cette activité pour les hommes et l’économie du pays. A ce titre, l’enjeu du règlement des sinistres est déterminant.
Au-delà d’une offre attractive de produits d’assurance, nous voulons promouvoir une gestion des sinistres innovante, alliant la rigueur technique des opérations avec un service de qualité et une organisation centrée sur le client.
Tout cela ne sera possible que si les assureurs, eux-mêmes encadrés par les réassureurs aux exigences desquelles ils doivent répondre, gèrent les dossiers avec toute la rigueur requise pour assurer la pérennité de l’activité.
Cependant, mettre en place une organisation axée sur la satisfaction des besoins des assurés n’est pas incompatible avec la réalisation d’objectifs techniques. Et cela n’oblige pas non plus à faire des promesses démagogiques aux assurés. Les assureurs n’ont pas vocation à prendre en charge tous les sinistres, sans limitation aucune. L’application de franchises (sommes restant à la charge de l’assuré), de plafonds de garantie au-delà desquels l’assureur n’intervient plus, ou encore d’exclusions est essentielle à une gestion saine de l’entreprise d’assurance.
Le client doit en être conscient. Pour autant, ces limitations qui doivent être expliquées aux assurés et aux victimes de sinistres n’enlèvent rien à l’intérêt de l’assurance pour la protection des biens et des hommes, que ce soit à titre individuel ou sur le plan macro économique.
Dans l’intérêt de tous les acteurs, professionnels du secteur comme assurés ou victimes, les assureurs devront par ailleurs mettre l’accent sur la prévention, ainsi que sur la gestion de la fraude, préjudiciable à la communauté des assurés.
A tout niveau, la sensibilisation tout comme la capacité à fournir des explications pertinentes à un assuré ou une victime jouent un rôle aussi important que la fonction d’indemnisation en tant que telle. Bien souvent, c’est en effet ce déficit d’information qui constitue la source principale de l’insatisfaction des clients.
La gestion des sinistres est une activité exigeante, qui nécessite à la fois une technicité et un sens de l’écoute. Pour autant, l’empathie dont doivent faire preuve les gestionnaires de sinistres face à des situations parfois graves ne doit pas les empê- cher de délivrer le service attendu par le client, tout en préservant les intérêts de l’assureur.
C’est à ces conditions que les différents acteurs de l’assurance en RDC pourront améliorer l’image qu’ont les congolais de cette activité qui est essentielle au développement économique du pays.

Rawsur

Contact : Sylvie Ahouassou

[email protected]

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations