RDC, Gécamines quelle gestion ?
Il faut lire plusieurs fois le discours du président de la Gécamines, prononcé à la conférence Indaba à Cape Town pour comprendre sa frustration.

Il faut lire plusieurs fois le discours du président de la Gécamines, prononcé à la conférence Indaba à Cape Town pour comprendre sa frustration.

Depuis 18 mois, le président de la Gécamines, Albert Yuma, semble surveiller plus attentivement que par le passé ses entreprises communes avec les sociétés minières internationales. Il conclut de cet examen qu’à l’avenir, ces coentreprises doivent être mieux contrôlées. Les résultats off-shore de ses partenaires devraient diminuer et par conséquent les résultats des coentreprises seront plus importants. Simultanément, avec le nouveau code minier, les augmentations concerneront…

Pour lire la suite Abonnez-vous

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations