DynamiTrac TDH6118: volume et polyvalence
Le spécialiste sud-africain du concassage et du criblage, Pilot Crushtec International vient de lancer un crible à trois étages DynamiTracTDH6118, l’un des plus grands progrès depuis la création de l’entreprise il y a 25 ans. Résultat d’un savoir-faire interne, il représente un nouveau départ dans la haute technologie de production par criblage.

Le spécialiste sud-africain du concassage et du criblage, Pilot Crushtec International vient de lancer un crible à trois étages DynamiTracTDH6118, l’un des plus grands progrès depuis la création de l’entreprise il y a 25 ans. Résultat d’un savoir-faire interne, il représente un nouveau départ dans la haute technologie de production par criblage.

Sandro Scherf, PDG de Pilot Crushtec International, décrit la raison de conception de ce nouveau produit: « Les conditions de marché actuelles donnent lieu à une forte compétitivité dans les domaines de l’industrie minière et de l’industrie de la construction, à la fois localement et mondialement.  Les marges sont mises sous une pression croissante et, par conséquent, plus que jamais, l’accent est mis sur la conception et la construction d’équipements pour faire baisser le coût moyen par tonne d’une matière donnée. Tel est l’objectif de DynamiTrac ».

Cet engin est de loin le produit le plus important jamais construit à l’usine de fabrication de la compagnie, située à proximité de l’aéroport de Johannesburg. Monté sur chenille, le crible horizontal à trois étages et à trois ponts est conçu pour générer quatre produits simultanément avec une capacité prévue d’au moins 350 tonnes par heure (tph).

Scherf estime que le DynamiTrac est en passe de réussir aussi bien sur le marché intérieur qu’international.

« D’une part, il substituera les importations en offrant aux acteurs locaux une solution sud-africaine pour une production rentable d’agrégats de haute qualité. Cependant, nous pensons que les économies offertes par le DynamiTrac peuvent également intéresser les marchés à l’exportation, en particulier avec les taux de change actuels « .

Le TDH6118 sera produit dès le mois d’octobre, mais entre-temps, le premier prototype est soumis à un essai approfondi sur terrain de 2000 heures dans une carrière à Ventersburg, à 180 kilomètres au nord de Bloemfontein.

Le site appartient à SANRAL et dessert actuellement cinq projets de rénovation routière distincts. Danoher Contracting, qui gère l’opération, garde un œil critique sur le DynamiTrac et le directeur Royden Webster est impressionné du potentiel de la machine.

« Même à ce stade précoce, le crible est, d’après nos évaluations, très performant, productif et facile à utiliser. Comme c’est un produit très récent, nous sommes prudents et l’exploitons à environ 150tph, mais estimons qu’il pourrait être trois fois plus performant ».

Webster ajoute que, en plus de ses capacités en termes de volume, le DynamiTrac offre également d’autres fonctionnalités qui soutiennent l’efficacité opérationnelle.

« La machine produit actuellement quatre différentes tailles d’agrégats, et elle obtient le produit désiré dès le premier traitement, sans devoir repasser les matériaux au crible. Une autre caractéristique très appréciée par notre équipe est la qualité de conception, notamment l’aménagement du compartiment moteur. L’espace disponible permet un accès facile pour les inspections de routine et l’entretien, un gain de temps considérable lors des opérations sur site « .

Avec plus de 1000 heures déjà réalisées, les ingénieurs de Pilot Crushtec International et de Volvo (fournisseur du moteur) sont convaincus que le DynamiTrac répond exactement au descriptif de conception. Grâce à l’essai sur terrain, les ingénieurs remarquent l’inhérente stabilité et la facilité de manœuvre de l’engin. A l’aide du système de commande à distance, il était facile d’insérer l’engin dans la chaîne de production de la carrière mais aussi de gérer les pentes relativement raides du site.

 

En bref:

  • Crible à trois niveaux et trois ponts
  • Production d’un volume élevé d’agrégats et de fines de haute qualité
  • Production de plus de 350 tonnes par heure
  • Facilité d’accès à toutes les pièces majeures
  • Capacité de produire quatre produits différents
  • Monté sur chenille, avec commande à distance
  • Moteur Volvo TAD542VE tier 3 d’une puissance 160kW / 2300tpm
  • Réservoir de 1500L de capacité

 

Article publié dans Mining and Business n°3 – Novembre/Décembre 2015

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations