RD Congo: Tiger Resources mobilise 160 millions $ pour la mine de cuivre de Kipoi
Le groupe minier australien Tiger Resources a annoncé, dans un communiqué publié le 26 octobre, avoir mobilisé des financements de 162,5 millions de dollars auprès de la Société financière internationale (IFC) et du gestionnaire de fonds australien Taurus Mining pour son projet de mine de cuivre de Kipoi en RD Congo.

Le groupe minier australien Tiger Resources a annoncé, dans un communiqué publié le 26 octobre, avoir mobilisé des financements de 162,5 millions de dollars auprès de la Société financière internationale (IFC) et du gestionnaire de fonds australien Taurus Mining pour son projet de mine de cuivre de Kipoi en RD Congo.

Taurus Mining Finance Fund accordera ainsi à un prêt de 122 millions de dollars à Tiger Resources. Ce prêt devrait permettre à la société minière de refinancer sa dette existante et d’entamer des travaux d’expansion  de la mine de  cuivre située dans la province du Katanga.

L’IFC apportera, quant à elle, un financement de 40,5 millions de dollars à Tiger Resources. Cette opération constitue  premier investissement de la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé dans le secteur minier de la RD Congo depuis le retrait par le gouvernement, en 2010, d’un permis minier détenu par une filiale de First Quantum Minerals, dans laquelle IFC détenait une participation.

Sur l’ensemble du financement mobilisé par Tiger Resources auprès de Taurus Mining et de l’IFC, 137,5 millions de dollars serviront au refinancement de la dette. Le reste (25 millions de dollars) servira à financer un programme d’expansion de la mine de Kipoi qui devrait être achevé en novembre 2016.

Tiger Resources ambitionne d’accroître la production du gisement de Kipoi de 25 000 tonnes à 32 500 tonnes de cathodes de cuivre par an.

Source : agence ecofin

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations