in

Africa Digital Story Lubumbashi et Kinshasa en mode 2.0

African Digital Story, la tournée dont l’objectif est de promouvoir la transformation digitale, passe par Lubumbashi avec le forum Lubumbashi Digital Story.

Lors du lancement de « Horizon 2025 », le Plan National du Numérique de la RDC, Le Président de la République avait annoncé sa volonté de voir se tenir un sommet sous-régional sur le Digital dès 2020. C’est désormais chose faite avec « l’AFRICA DIGITAL STORY – SOMMET 2020 », qui aura lieu à Kinshasa en avril prochain. Cerise sur le gâteau, le sommet sera précédé par une tournée dans six villes africaines, dont Lubumbashi, entre novembre et février : l’Africa Digital story.

African Digital Story, la tournée dont l’objectif est de promouvoir la transformation digitale, passe par Lubumbashi avec le forum Lubumbashi Digital Story. Son ambition : mettre en adéquation les entreprises du secteur minier avec la high-tech. Cette édition « Special Tech4Mining » se tiendra à l’Hôtel Pullman de Lubumbashi, du 15 au 16 novembre 2019 avec la collaboration et le soutien de Publicis et Kinshasa Digital, qui ont mis en place un partenariat stratégique visant à étendre les bonnes pratiques de l’innovation technologique à l’ensemble du territoire francophone du continent africain. On notera la présence et la participation active de la Présidence de la RDC, Facebook, Dailymotion, pour ne citer qu’eux.

Avec plus de 70 % de contribution aux fonds d’investissement extérieurs, plus de 200 millions USD en taxe, environ 20 millions injectés chaque année en RSE par les compagnies minières et plus de 20 000 emplois directs créés (et 300 000 indirects), le secteur minier reste indiscutablement le plus puissant levier économique et industriel en RDC et le soubassement financier de la diversification économique. Cette étape de la tournée African Digital Story a dès lors pour ambition de favoriser l’adaptation des Provinces de la région aux challenges en matière de réduction de la fracture numérique.

Alors que les entreprises minières autour du monde sont à la recherche de solutions numériques innovantes pour améliorer tous les aspects de leur industrie, et que le secteur du numérique en RDC est en plein bouillonnement avec l’apparition depuis quelques années des premières PME et start-up digitales, cette opportunité reste néanmoins peu explorée en RDC.
Ces deux journées de rencontres où experts nationaux et internationaux se pencheront sur trois aspects prioritaires : la digitalisation de l’administration minière, la technologie au service de l’exploitation minière et les solutions Tech en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises en faveur des ODD. Un large éventail des professions managériales, techniques et sociales sera convié aux conférences, workshop Tech4Mining et aux stands de démos.

Parmi les temps forts, le concours Pitch My App donnera l’occasion aux créateurs d’applications de présenter leur travail en quelques minutes. L’objectif du forum étant également de favoriser l’émergence d’entreprises locales portant des réponses numériques adaptées aux besoins des entreprises, ainsi qu’à toutes les personnes et organisations (État, travailleurs, population locale, structure d’enseignement, etc.). Une animation visant à créer des débouchés concrets sous forme de contrat de travail et contrat de services numériques sera proposée par la plateforme panafricaine Open Innovation dont le principal objectif est de faire le lien entre les besoins numériques des grandes organisations et l’accès à ces marchés pour les développeurs des 54 pays africains.

Soutenu par des acteurs Tech de premier plan tels que Facebook, Canal+ et le Groupe Vivendi Africa ainsi que par les présidences de la RDC, du Bénin et du Gabon, African Digital Story s’est rendue et se rendra successivement à Brazzaville Cotonou, Douala, Libreville et Lubumbashi avec un sommet régional prévu à Kinshasa les 16 et 17 avril 2020. L’objectif est assumé : promouvoir l’Open Innovation et connecter grands groupes et startups.

« La RDC souhaite s’affirmer en tant qu’acteur majeur de l’évolution du digital sur le continent africain, c’est pourquoi nous sommes fiers de soutenir cette démarche visant à connecter jeunes acteurs innovants et grandes structures traditionnelles dans nos régions », conclut Dominique Migisha, Conseiller spécial du Président de la RDC en charge du numérique.

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Burkina: pas de réouverture de la mine d’or canadienne fermée après une attaque

Noël Quidu, témoin de notre histoire