in

Gala de la Chambre de commerce et d’industrie Franco-Congolaise

L’Ambassadeur de France en RDC, SEM. François Pujolas, a participé le 06 décembre 2019 à la soirée de gala de la Chambre de commerce et d’industrie Franco-Congolaise, à l’invitation de son Président M. Amboise Tshiyoyo. Les bénéfices de cette soirée étaient consacrés au progrès dans la lutte contre le virus Ebola et plus particulièrement au financement de la bande-dessinée de sensibilisation et d’information réalisée par le club RFI de Goma.

Dans son allocution, l’Ambassadeur s’est félicité du dynamisme de la Chambre de commerce. Il a insisté sur le rôle clé de la Chambre dans les relations économiques et commerciales bilatérales franco-congolaises, à l’image de la Semaine Française de Kinshasa : « la Chambre de commerce est un maillon essentiel du réseau La France en RD Congo ». Depuis quelques mois, la Chambre de commerce représente Business France, l’agence française d’accompagnement des entreprises françaises à l’étranger. « C’est un signe de la confiance que les pouvoirs publics en France ont dans la Chambre », a-t-il ajouté.

M. François Pujolas a, par ailleurs, réitéré le souhait des entreprises françaises de voir le climat des affaires s’améliorer en RD Congo, afin de les inciter à venir encore plus nombreuses au Congo. « Nous avons un intérêt commun à bâtir une économie congolaise prospère qui soit au service de tous et qui permette à la RD Congo de revendiquer sa part légitime de la croissance et de l’émergence économique du continent ». L’Ambassadeur a ajouté : « Nous soutenons les efforts visant à créer des emplois grâce aux investissements du secteur privé et à tirer pleinement parti de ressources naturelles, mais également des ressources humaines ».

L’Ambassadeur de France a, enfin, lancé un appel aux entreprises congolaises qui sont invitées aux manifestations qui seront organisées à l’occasion du 28° Sommet Afrique-France (https://sommetafriquefrance2020.org/) qui se tiendra à Bordeaux du 4 au 6 juin 2020. A côté de la plénière réservée aux Chefs d’Etat et de gouvernement, il a indiqué que serait organisée une grande manifestation sur le thème de la ville durable qui sera largement ouverte aux entreprises du continent. « 500 entreprises sont attendues dans cette manifestation qui permettra des échanges de vues et des retours d’expériences autour de 6 thématiques essentielles d’une ville durable : la santé, la mobilité urbaine, l’éducation et la formation, l’accès aux produits agricoles et agroalimentaires, le sport et la culture », a-t-il déclaré, en ajoutant :« Nous avons bon espoir de parvenir à mobiliser les entreprises congolaises à venir rencontrer à Bordeaux, leurs homologues africaines et françaises engagées en faveur de la ville durable pour se renforcer au Congo ».

Contact presse :

Edwige-Alice KAZADI

Attachée de presse de l’Ambassade de France en RDC

[email protected]

+243 817 513 899

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Enfants dans les mines de cobalt: plainte contre des géants de la tech

Le nouveau « J’accuse » de Yuma