in

Au Zimbabwe, le gouvernement adresse un ultimatum aux compagnies minières

Les détenteurs de concessions ont jusqu’au 30 avril pour payer le renouvellement annuel de leur titre, faute de quoi ils perdront leur licence.

Les détenteurs de concessions ont jusqu’au 30 avril pour payer le renouvellement annuel de leur titre, faute de quoi ils perdront leur licence.

Le Zimbabwe a posé un ultimatum aux détenteurs de concessions minières pour payer d’ici au mois d’avril le renouvellement annuel de leur titre, faute de quoi ils perdront leur licence, a annoncé le ministre des mines, Winston Chitando, mercredi 19 février.

« Le gouvernement a décidé que tous les détenteurs de droits d’exploitation dans les mines doivent observer leurs obligations de payer le renouvellement annuel de leur licence, a déclaré le ministre dans un communiqué. Tous les détenteurs de concessions minières qui devaient de l’argent au ministère des mines à la date du 31 janvier 2020 auront jusqu’au 30 avril pour payer. Faute de quoi ils perdront leur titre. »

Les arriérés des compagnies minières s’élèvent à plusieurs millions de dollars, selon une source du secteur interrogée par l’AFP.

Le Zimbabwe abrite de nombreux minerais dans son sous-sol, dont du platine, des diamants, de l’or, du charbon et du cuivre. Les mines représentent la principale source de devises étrangères de ce pays empêtré depuis une vingtaine d’années dans une crise économique et financière qui se caractérise par des pénuries d’électricité, de carburant, de médicaments… Les opérations minières sont handicapées par les délestages (jusqu’à 18 heures par jour), qui obligent les sociétés à utiliser des générateurs, ce qui augmente leurs coûts de production.

Source Le Monde avec AFP

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Côte d’Ivoire : appui allemand pour doubler la production d’énergies renouvelables

Rio Tinto: le bénéfice net annuel chute, plombé par les déboires de deux projets majeurs