in

La Banque Mondiale et le FMI annoncent deux plans de sauvetage pour le continent Africain

Alors que le coronavirus continue son expansion en Afrique avec 1363 cas confirmés, la Banque Mondiale et le FMI ont annoncé mercredi 25 mars, 2 plan de sauvetage économiques pour le continent et d’une manière générale pour les pays en voie de développement.

D’abord, les institutions de Bretton Woods sont disposées à repousser les échéances de remboursement des dettes. Ensuite, les deux banques vont accorder des financements pour les urgences sur demande des pays intéressés. Cette initiative entre dans le cadre de soutenir les pays membre à atténuer les impacts négatifs du COVID 19 sur l’économie.

La Banque Mondiale et le FMI ont suspendu «avec effet immédiat», le remboursement des dettes des pays en développement. «Tous les créanciers bilatéraux des pays IDA doivent suspendre les remboursements de la dette de ces derniers dès lors qu’ils le demandent», ont-ils fait savoir. Selon les deux institutions, «la mesure permettra de répondre aux besoins immédiats de liquidités des pays IDA pour faire face aux défis engendrés par la pandémie du Covid-19 et donnera le temps d’évaluer l’impact de la crise et les besoins de financement de chaque pays»

Dans le même, sillage, le FMI fournira 50 milliards de dollars en installation d’urgence aux pays à faible revenu et aux marchés émergents pour atténuer les chocs économiques du coronavirus, dont 10 milliards de dollars en prêts concessionnels. «Nos pays membres ont plus que jamais besoin de nous. Et les discussions entre les équipes du FMI et les responsables des pays avancent rapidement.» a déclaré le FMI sur son site Internet.

Le fonds a reçu des demandes de financement d’urgence de près de 20 pays africains et attend que 10 autres pays du continent sollicitent son aide.

Par Le Monde Afrique

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

1818 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Mathieu Kazembe Sawana Ilunga rassuré les populations de la Province du Lualaba

Ce qu’on sait de la contagiosité du virus