in

Edito de Mining and Business Magazine N°35

Sama Lukonde nous a fait l’honneur de nous accorder une interview exclusive au mois d’octobre, lorsqu’il était en poste à la GÉCAMINES. Dans cet entretien, devenu viral depuis sa nomination à la Primature, nous avons pu prendre la mesure de la dimension de l’homme et du serviteur de l’État. En confiant le nouvel exécutif à Sama Lukonde, Félix Tshisekedi a fait le pari de la jeunesse et du renouvellement politique en mettant en avant la génération montante. Un choix assumé par le nouveau Premier ministre qui a promis un gouvernement resserré, intègre et largement féminisé. 

La période de grâce sera de courte durée. Les dossiers chauds vont rapidement s’accumuler sur son bureau : lutte contre la corruption, gratuité de l’enseignement, réformes institutionnelles, économie, justice… L’actualité a d’ailleurs vite rattrapé le Premier ministre avec l’attaque d’un convoi du Programme Alimentaire Mondial près de Goma qui a secoué la communauté internationale. 

Espérons que l’Ambassadeur italien Luca Attanasio ne soit pas mort pour rien. Son courage a servi à quelque chose : il a remis en lumière le drame qui se déroule silencieusement chaque jour dans l’Est du pays. Le président Tshisekedi et son nouveau gouvernement devront donc rapidement s’atteler à ramener enfin la sécurité. Le président avait déclaré le 7 octobre 2019 être «prêt à mourir pour que la paix soit une réalité». Une promesse restée veine pour l’instant. 

Nous serons bienveillants face à ces velléités de véritable changement, mais aussi extrêmement attentifs aux actes ; sans une rupture historique dans la gestion de la Res Publica, ce seront encore de belles paroles. Y arrivera-t-il? C’est tout le mal que nous lui souhaitons. 

Bonne lecture !

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

2020 : retour sur une année politique sous haute tension

AN INTERVIEW WITH ARNOLD VAN GRAAN, ANALYST AT NEDBANK CIB