Edito de Mining and Business Magazine N°04
Paris a accueilli la vingt-et-unième conférence des Parties (Cop 21) à la Convention Cadre des Nations unies s’est tenue du 30 novembre au 11 décembre 2015. L’Afrique a pris part à ces assises qui marqueront l’avènement d’une ère nouvelle dans la gouvernance climatique internationale.

Paris a accueilli la vingt-et-unième conférence des Parties (Cop 21) à la Convention Cadre des Nations unies s’est tenue du 30 novembre au 11 décembre 2015. L’Afrique a pris part à ces assises qui marqueront l’avènement d’une ère nouvelle dans la gouvernance climatique internationale.L’Afrique qui n’émet que moins de 4% des émissions globales de gaz à effet de serre, demeure le plus vulnérable face aux effets du changement climatique qui s’accélère. Cette crise climatique affecte leurs ressources agricoles, halieutiques, hydriques, freine leur développement. Il coûte de plus en plus cher à leurs économies et leurs populations. L’accord de Paris doit permette de financer l’adaptation des pays de notre continent et de mieux gérer les questions relatives à la sécurité alimentaire, à l’éradication de la pauvreté, au développement économique et à la durabilité des modes de vie des populations.

Dans l’action contre le réchauffement climatique, il existe des solutions concrètes et éprouvées dans le secteur des énergies renouvelables. Elles sont de moins en moins chères, tout en étant compétitives face aux énergies fossiles. L’Afrique doit prendre conscience qu’il y a urgence à repenser ses modes de vie.

Il est établit que 80% des émissions globales de gaz à effet de serre sont aujourd’hui attribuables à seulement 90 entreprises multinationales détenues par des investisseurs privés et/ou des états qui exploitent pour la majorité, des énergies fossiles. Quant à la forêt congolaise, elle couvre 154 milliards d’hectares et représente le deuxième massif forestier tropical au monde après l’Amazonie. Elle séquestre un stock de carbone estimé à environ 40 gigatonnes, ce qui correspond à environ trois fois le total des émissions mondiales actuelles.

Norbert WIBYALA

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations