in

Le fonds souverain norvégien, le plus gros au monde, s'accroît au 3e trimestre

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a gagné 236 milliards de couronnes (22,9 milliards d’euros) au troisième trimestre, tiré par ses placements en obligations et actions particulièrement rentables en Amérique du Nord.

Censé faire fructifier les recettes pétrolières de l’Etat norvégien, le fonds a dégagé un rendement de 1,6% sur la période juillet-septembre, pour atteindre 9.742 milliards de couronnes (948 milliards d’euros). Le rendement était de 3,0% au deuxième trimestre.

Les placements en actions, qui représentaient 69,1% de son portefeuille, ont gagné 1,3%.

Les marchés aux Etats-Unis, qui représentent 40% des investissements en actions du fonds, ont dégagé un rendement de 2,9% alors que l’Europe a affiché un résultat neutre, plombée par le Royaume-Uni (-0,2%) dans un contexte d’incertitudes liées au Brexit.

Présent au tour de table de plus de 9.000 entreprises, le fonds norvégien contrôle l’équivalent de 1,4% de la capitalisation boursière mondiale.

Au troisième trimestre, les titres Apple, Alphabet (maison mère de Google) et Nestlé ont apporté les plus fortes contributions.

Les placements obligataires (28,2% de ses actifs) ont gagné 2,4% tandis que les investissements dans l’immobilier (2,8%) ont affiché un rendement modeste de 1,6%.

Par Le Figaro avec AFP

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

WhatsApp poursuit en justice une entreprise israélienne d'espionnage numérique

Amedeo Anniciello, Directeur général de Standard Bank en RDC