in

Chimène Zema

Chimène Mercedes Zema, DG de ZM Contractors et Multiservices, femme d’affaires qui réussit dans son business, reste très engagée pour la cause des femmes.

Chimène Mercedes Zema, DG de ZM Contractors et Multiservices, femme d’affaires qui réussit dans son business, reste très engagée pour la cause des femmes. Elle en a expliqué les raisons à M&B. Interview-portrait.

M&B. Pouvez-vous nous parler de vous ?

CMZ. Je suis Chimène Mercedes Zema, épouse et mère de deux enfants, directrice générale de ZM CONTRACTORS ET MULTISERVICES. Notre société de services existe depuis 2009. Nous avons plusieurs entités au sein de la société; le cleaning, le catering, la restauration, la construction et l’hôtellerie. Comme DG, je suis très concernée par les femmes qui sont souvent confrontées à la pérennisation de leurs entreprises. Trop souvent, faute de soutien ou manque de formation, les femmes abandonnent leurs projets.

M&B. Cela a été votre cas ?

CMZ. Cela fait plus de 10 ans que je suis à la tête de ZM. Je suis enfin sur le chemin de la réussite et mon expérience parle pour moi. Il n’est en effet pas facile de se lancer; peur de l’inconnu, impossibilité de répondre à un appel d’offres et peu de contacts.

M&B. Les choses ont-elles changé ?

CMZ. Oui, heureusement, avec la nouvelle loi sur la sous-traitance, nos capacités sont renforcées. Aujourd’hui, nous pouvons nous permettre de soumissionner grâce à l’autorité de régulation de la sous-traitance privée qui vient d’être mise en place. Nous espérons que nous, jeunes entrepreneurs congolais, nous allons pouvoir accéder à des marchés sur le long terme.

M&B. Avant, il fallait impérativement être pistonné pour se développer?

CMZ. Pour certains oui, mais pas moi. Le travail est le seul secret de ma réussite. Il faut pouvoir chercher l’information. C’est très important. Dans notre métier, pour remporter des marchés, il faut d’abord aller à la source, faire partie de plusieurs chambres de commerce, être présent lors de conférences, dans des formations et des colloques. C’est là que les choses se décident. Quand vous disposez de l’information, vous avez la capacité de soumissionner. Même si on ne vous choisit pas, vous êtes dorénavant dans le système.

M&B. Avez-vous un message à transmettre à nos lecteurs?

CMZ. La femme est l’avenir dans le business! J’invite donc toutes les congolaises qui sont dans les affaires à quitter le secteur informel et à s’orienter vers la Fédération Congolaise des Entreprises (FEC). Une fois à la FEC, il sera plus facile de soumissionner, de disposer des informations nécessaires et de vous former. Une femme qui est formée est une femme qui réussit!

Propos recueillis par Jocelyn NDOMBI

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Invasion de criquets : « On peut craindre une crise humanitaire majeure en Afrique de l’Est »

Jean-Louis Menann-Kouamé nommé Directeur Général d’Orange Bank en Afrique