in

Nestlé annonce se convertir aux plastiques recyclés

Le géant suisse de l’alimentation a annoncé jeudi son intention d’investir jusqu’à 2 milliards de francs suisses (1,8 milliard d’euros) sur cinq ans

Le géant suisse de l’alimentation a annoncé jeudi son intention d’investir jusqu’à 2 milliards de francs suisses (1,8 milliard d’euros) sur cinq ans pour développer la filière des plastiques recyclés, qui peinent jusqu’à présent à répondre aux normes de sécurité alimentaire.

Actuellement l’offre de plastiques recyclés pour conditionner des aliments est «limitée», a fait valoir le groupe suisse dans un communiqué, qui entend créer un marché à travers cet investissement. La qualité et la sécurité sanitaire des aliments reposent en grande partie sur l’emballage, mais «la plupart des plastiques sont difficiles à recycler pour en faire des emballages alimentaires».

Pour structurer la filière, il s’est engagé notamment à acheter jusqu’à 2 millions de tonnes de plastiques recyclés à usage alimentaire, avec un budget d’au moins 1,5 milliard de francs pour l’achat de ses matériaux d’ici 2025. Il compte également lancer un fonds de capital-risque afin d’investir dans des start-up qui se consacrent aux emballages durables auquel il entend consacrer 250 millions de francs suisses.

«Rendre les plastiques recyclés sûrs pour les aliments est un énorme défi pour notre industrie» a déclaré son directeur général, Mark Schneider, cité dans le communiqué. «C’est pourquoi, en plus de réduire le plus possible l’utilisation des plastiques et collecter les déchets, nous voulons fermer la boucle et rendre sans cesse plus de plastiques recyclables», a-t-il ajouté. Alors que les consommateurs se préoccupent de plus en plus du conditionnement de leurs aliments et boissons, le groupe suisse s’était fixé en 2018 pour objectif de rendre 100% de ses emballages recyclables ou renouvelables d’ici 2025.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

QU'EN PENSEZ-VOUS?

0 points
Upvote Downvote

Par Miningandbusiness

M&B est un magazine made in Congo qui s'annonce comme le magazine de référence en ce qui concerne le monde minier et les affaires en RDC, en Zambie et même en Afrique du Sud. Nous avons réuni des contributeurs prestigieux tels que Didier Julienne du journal “Les Échos”, Maria Malagardis du journal “Libération” ou Cecilia Jasmamie de Mining.com. Des expertises de professionnels, des partenaires comme les chambres des Mines, la FEC ou la chambre de commerce franco-congolaise, apporteront leur pierre à l’édifice. Mining & Business est l’allié des entreprises pour mieux accompagner le développement de l’Afrique en général et du Congo et de la Zambie en particulier. Ce magazine est aussi votre magazine, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à enrichir son contenu:

[email protected]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

RDC: Au moins 4 morts dont trois congolais et un chinois dans l’explosion d’une citerne à 30 km de Kolwezi

RDCongo: des Congolais radiés par leur banque en Belgique