Les risques techniques et les sous-traitants
Les risques techniques font partie des composantes des activités dans l’ensemble du secteur industriel, et une protection appropriée contre ces risques permet de garantir que les entreprises et leurs sous-traitants sont couverts de manière adéquate en cas d’accidents. Non seulement l’objectif de l’assurance consiste à empêcher des pertes financières, mais surtout, il vise également à permettre aux diverses parties prenantes de remplir leurs obligations contractuelles.

Les risques techniques font partie des composantes des activités dans l’ensemble du secteur industriel, et une protection appropriée contre ces risques permet de garantir que les entreprises et leurs sous-traitants sont couverts de manière adéquate en cas d’accidents. Non seulement l’objectif de l’assurance consiste à empêcher des pertes financières, mais surtout, il vise également à permettre aux diverses parties prenantes de remplir leurs obligations contractuelles.

La définition d’un risque technique repose sur les défaillances potentielles découlant de défauts de conception ou d’ingénierie, qui affectent le plus souvent les flux de trésorerie et/ou le calendrier de projets. L’impact sur les flux de trésorerie constitue un risque contre lequel il est possible de s’assurer directement, tandis que le retard accusé dans le calendrier des travaux n’est pas toujours assurable. Il est toutefois possible de limiter l’impact sur le calendrier si la couverture d’assurance appropriée est en place, car elle implique une résolution plus rapide des problèmes de flux de trésorerie et se traduit donc par une reprise plus rapide des travaux, limitant ainsi les temps d’arrêt.

Les risques techniques peuvent varier considérablement d’un projet à l’autre. L’application d’une police d’assurance générique peut déboucher sur une couverture inadéquate pour le client, ou la prime peut s’avérer insuffisante par rapport au risque encouru. Pour assurer une couverture complète et aider les industries à atteindre leurs objectifs, les couvertures de risques techniques sont généralement divisées en sous-catégories de dangers contre lesquels le client tente de s’assurer.
Le marché de la sous-traitance est souvent très compétitif, et les projets sont acquis par le biais de processus d’appels d’offres longs et laborieux. Le fait de disposer de la couverture d’assurance appropriée constitue un facteur décisif pour déterminer si un sous-traitant est sélectionné dans le cadre de projets futurs ou non. L’accent est placé sur l’adéquation de la couverture d’assurance car, la plupart du temps, les sociétés qui sous-traitent des travaux demandent au soumissionnaire de souscrire une couverture d’assurance avant le démarrage du projet. C’est pourquoi il est important que les sous-traitants travaillent avec une société d’assurance réputée, car cela leur permet de bénéficier de la couverture la mieux adaptée au projet concerné.

Un exemple en serait une police d’assurance tous risques chantier qui couvre les installations et les équipements pour tous les risques de dommages imprévus et accidentels découlant de causes externes. La liste des dangers couverts peut s’étendre d’un simple cambriolage jusqu’à des événements plus importants, comme des dangers naturels.
Un autre exemple serait une situation où un sous-traitant mène des activités sur le site d’un projet et utilise ses propres équipements pour réaliser les travaux.

Si un (ou plusieurs) de ses équipements tombe en panne, ses travaux seraient effectivement arrêtés. Ceci entraînerait par la suite une interruption du projet lui-même. Dans ce cas, une assurance bris de machines prévoyant une prolongation de l’interruption des activités serait idéale pour s’assurer contre un tel risque. Les dommages inopportuns aux équipements sont couverts par la police d’assurance contre les pannes tandis que le temps d’arrêt du projet est couvert par la disposition relative aux prolongations.
En résumé, non seulement une collaboration avec les assureurs appropriés aide les sous-traitants à se protéger contre les risques financiers, mais elle améliore également leurs opportunités avec des entrepreneurs futurs.

Contact : Fawzi Abi Saleh
[email protected]

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations



Disqus Conversations